Une volontaire au service des familles et des jeunes allophones

Bonjour à tous,
Je m'appelle Sarah Boissel, j'ai 20 ans et je viens de Rennes en Ile et  Vilaine. J’ai rejoint la FCPE53 le 1er octobre 2019 dans le cadre d'un service civique, que j'effectuerai durant l'année scolaire.

Mon rôle durant cette période est réparti en plusieurs tâches :

Tout d'abord, mon rôle consiste à améliorer la scolarisation des enfants allophones (qui ne parlent pas couramment le français) ainsi que la communication entre professeurs et parents allophones.  Cette amélioration se fait par exemple avec la création  de mots simplifiés pour les parents ou encore en utilisant des images simples.

logo de la Porte OuvertePar ailleurs, j'interviens auprès des jeunes migrants mineurs isolés rejetés par l'Aide Sociale à l'Enfance, quand le département ne les a  pas reconnus comme majeurs et qu'ils sont en période de recours. Je me rends donc tous les après-midi de la semaine, hormis le mercredi, à la porte ouverte afin de prendre contact avec eux et de les accompagner dans leur scolarisation (CIO, établissements scolaires...) et leur situation administrative (avocat). J'interviens aussi auprès d'eux à la Porte Ouverte (un lieu d'accueil de jours pour les sans-abris à Laval) pour faire des activités de nature éducative avec eux ou encore pour les aider à rédiger leurs lettres de stage et leurs CV. Je suis aussi là pour leur servir de repère ainsi que les divertir, compte tenu de la dureté de leurs conditions de vie.

La FCPE53 fait aussi partie du collectif UND (Unisson nos différences) logo undqui lutte contre les discriminations.

 

Dans ce cadre j'aurai notamment pour mission d'organiser l' "Agora pédagogique" de la FCPE53, qui portera cette année sur l'inclusion scolaire au sens large, c'est-à-dire tous les projets, dispositifs, pratiques pédagogiques qui permettent de faire réussir les élèves à besoins éducatifs particuliers : enfants malades, handicapés, allophones, itinérants, souffrant de troubles des apprentissages, en grande difficulté sociale, etc.

 

Si j'ai décidé de faire ce service civique dans le domaine de la solidarité c'est pour confirmer mon choix d'orientation, car en effet j'ai pour ambition de devenir assistante sociale. Or au jour d'aujourd'hui je suis contente d'avoir fait ce choix. Il me permet de me projeter dans mon ambition et de confirmer mon envie de faire ce métier.

logo fcpe